Revue n° 19avril 2014

Les grands projets de la culture


» Revenir au Sommaire Abonnez-vous à la revue pdf Télécharger le sommaire

Constantine, capitale de la culture arabe en 2015

(page n°04)

Les préparatifs sont lancés pour la manifestation “Constantine, capitale de la culture arabe 2015”. A ce titre, un riche programme d’équipements et de productions culturelles attend la ville qui connaîtra un bouillonnement culturel. L’accent sera mis sur l’identité de la ville qui a abrité de grandes personnalités, à l‘exemple de Massinissa, Ben Badis, l’Emir Abd El Kader,… mais aussi une succession de différentes civilisations. L’image accueillante de la ville de Constantine sera mise en avant. «L’événement en soi est une occasion en or pour réaliser de nouvelles infrastructures culturelles et pour récupérer l’ensemble des édifices culturels de la ville», a ajouté la ministre qui fait part de la réalisation d’un palais de la culture, d’une salle de spectacle et d’une grande bibliothèque. Il est également question de réhabiliter des salles de cinéma de la Ville des Ponts et de création d’un institut de musique andalouse.

Cette manifestation accueillera des participants de tous les pays, y compris non arabes, qui ont avec les Arabes un patrimoine ou un aspect de la culture à partager. Une opportunité pour la ville de Constantine de se faire connaître et faire connaître la richesse et son patrimoine.

le wali de Constantine, M. Hocine Ouadah, a indiqué que les travaux de réhabilitation des infrastructures culturelles situées au centre de Constantine seront achevés “avant le lancement de la manifestation Constantine capitale de la culture arabe, prévu en avril 2015”. Sont concernés : le palais de la culture Malek-Haddad, l’ex-siège de la wilaya, la maison de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa, des locaux de l’ex-Monoprix et la Medersa.

Le chef de l’exécutif local a également fait part de “la réception avant avril 2015 des projets de réalisation de la salle de spectacles et du pavillon d’expositions en construction à la cité Zouaghi-Slimane, ainsi que de la bibliothèque urbaine et du musée d’art et d’histoire prévus au quartier Bab El Kantara”.

Selon M. Ouadah, le taux d’avancement des travaux est appréciable, il a ajouté que plusieurs autres projets de réalisation ou de réhabilitation d’infrastructures culturelles seront réceptionnés “dans le courant de l’année 2014”. Néanmoins, le wali de Constantine a relevé quelques contraintes, notamment, en rapport avec la libération de certains lieux objet de travaux de réhabilitation, à l’image des associations activant dans l’enceinte de la Medersa. Il a ordonné “leur évacuation pour permettre aux entreprises concernées de conduire leurs chantiers dans les meilleures conditions”.

A suivre.

Infos légales | Crédits