Revue n° 19avril 2014

Les grands projets de la culture


» Revenir au Sommaire Abonnez-vous à la revue pdf Télécharger le sommaire

La 3e édition de «La Charrette d’Or»

(page n°16, 02 pages)

La revue d’architecture et d’urbanisme Vies de villes, en partenariat avec le Salon Logimmo, a organisé la troisième édition du concours national de «La Charrette d’Or». Suite au succès retentissant de la première et de la deuxième édition qui se sont déroulées en marge du Salon international du bâtiment Batimatec, l’édition 2013 de ce concours a bénéficié d’une plus grande couverture au niveau du salon Logimmo où un espace de travail a été octroyé aux candidats pour concevoir leurs réponses.

Notons que si la participation dans les éditions précédentes était restreinte aux instituts d’architecture, la 3e édition a été, quant à elle, ouverte à tous les jeunes architectes de moins de 25 ans, et ce sans exclure les étudiants de troisième, quatrième et cinquième années d’études d’architecture. De plus, cette année, un thème a été imposé : la dizaine de candidats retenus après une présélection ont planché pendant six jours, en charrette, sur un exercice por- tant sur : «La régulation des domaines et les espaces de transition dans l’habitat urbain intégré.»

Les candidats ont présenté leurs projets au salon Logimmo, devant un jury composé de : Amine Benaïssa, architecte – consultant à la wilaya d’Alger – Abdelkrim Louni, architecte – président du CLOA d’Alger ; Halim Faïdi, architecte – lauréat du prix national d’architecture 2013 – Larbi Merhoum, architecte – plusieurs fois lauréat du prix national d’architecture – Samia Slimana, architecte – représentante du SYNAA – Mohamed Azzouz, architecte- ancien enseignant à l’EPAU – Yahiaoui Mohamed Alias Yamo, designer – Nacym Baghli, architecte.

Après un débat très enrichissant, les jurés ont désigné à l’unanimité les trois lauréats de cette troisième édition de la Charrette d’Or. La dimension nationale de ce concours s’est confirmée avec trois grandes villes du pays primées à travers leurs jeunes architectes, à savoir Annaba, Alger et Oran.

Cet événement fera l’objet d’un compte rendu détaillé dans le prochain numéro de la revue.

Les trois lauréats :

1- LA CHARRETTE D’OR : LICER NACEREDDINE, étudiant en 4e année d’architecture, Institut d’architecture d’Annaba
.
2- La CHARRETTE D’ARGENT : HARFOUCHE IMMAD, architecte à Alger.

3- La CHARRETTE DE BRONZE : SARA RAFES, architecte à Oran.

Infos légales | Crédits