Revue n° 19avril 2014

Les grands projets de la culture


» Revenir au Sommaire Abonnez-vous à la revue pdf Télécharger le sommaire

CONSTRUCTIONS EN MAL D’ARCHITECTURE

Par HAMMACHE Seddik – Architecte, docteur en urbanisme
(page n°30, 04 pages)

«L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière»
Le Corbusier, Vers une architecture, Crès, Paris, 1923, p. 16

Constructions sans architectures signifiantes
Aujourd’hui, un simple regard sur nos villes et leurs périphéries permet de constater avec peu d’incertitude que si la construction va bien, l’architecture va mal.

La construction va bien. Pour s’en persuader, il suffit de porter un regard sur les innombrables chantiers en cours. Une suite ininterrompue de territoires nouvellement urbanisés où les petites villes hâtivement reconverties en grands centres urbains ont perdu l’aspect pittoresque d’antan, où l’architecture villageoise, typique de nos campagnes, est pervertie par la masse des constructions, où le littoral défiguré est métamorphosé par le béton. Vainement protégés par les instruments réglementaires, les domaines agricoles et forestiers n’ont pu échapper au phénomène de l’urbanisation et aux abus des constructions illicites. Même la palmeraie, source de vie et de survie par excellence, base essentielle de l’économie traditionnelle, n’a pu être épargnée par la frénésie des constructions. Ainsi, les verdoyantes oasis des années 1970 sont phagocytées et englouties par vagues successives de nappes d’habitations horizontales.

Infos légales | Crédits